Histoire de la Théocratie

Avatar du membre
Perceval
Arquen Arcadia
Messages : 1488
Enregistré le : Mer 16 Sep 2015 18:18
En ligne/Hors ligne : Hors ligne
Localisation : DCD//MJ
pv : 55
pm : 20
caracteristiques : C: 50
T: 20
D: 40
I:40
competences : Arts Noirs
Baratin
Coup Précis
Coup Sournois
Crochetage
Dague +5
Evasion
capacites : Charme Elfique +10 I
Habileté Elfique +3 D
Nyctalopie
Ouïe Fine
equipements : Dague
2 Dagues AG
Stylet +3 C
Cape noire avec capuche
Corne d'écoute
Gourde
Grappin avec corde de 25 toises
Pince
Diamant
Pince de dentiste
Lot de scalpels de tailles multiples
Pointe à dessertir
Outils de crochetage améliorés ( +5 D)
Masque à gaz
Boules soporifiques
Race : Elfe
Classes : Roublard

Histoire de la Théocratie

Messagepar Perceval » Mer 23 Sep 2015 16:26

L'histoire de la Théocratie de Razell remonte à des temps immémoriaux, on ne saurait dire si c'est la vérité, un mythe, ou une simple légende...

Il y a de cela très longtemps, des êtres occupaient l'île qui forme aujourd'hui la Théocratie. Ce sont ces êtres qui, en évoluant ont donné ce qui constitue actuellement l'élite de la population Razellienne, c'étaient des elfes noirs. En ce temps là, ils étaient peu organisés, ayant un comportement à peine plus évolué que celui d'une meute de loups. Ils se nourrissaient de la chasse, et de la cueillette, ainsi que d'un peu de pêche, selon des méthodes très sommaires. le Dieu Razell eut pitié de voir ces êtres, dont les capacités étaient élevées, vivre tels des bêtes, dans l'avilissement le plus complet. Il apparut alors au sommet d'un promontoire rocheux, et prodigua sa science au peuple qui habitait les terres. En échange de ses savoirs il demanda que l'île tout entière soit dédiée à son culte, de là vient le nom de la Théocratie de Razell.

Au début, il n'y avait qu'une simple table de roche servant d'autel mais petit à petit, grâce à l'enseignement du Dieu, le peuple prospéra, sa richesse crut. On construisit des temples, d'abord une simple masure en bois, puis une plus grande, jusqu'à enfin arriver à l'édifice actuel, construit après la trêve de Barhodil, que beaucoup considèrent comme la plus grande merveille architecturale du monde connu. Au commencement, tous les habitants connaissaient Razell, tous l'avaient vu prodiguer son savoir. Mais avec le temps, le peuple atteignait la civilisation, les apparitions du Dieu se firent plus rares, plus discrètes aussi. Actuellement elles sont exceptionnelles, et seuls quelques très rares initiés, des hautes sphères Razelliennes, ont eu le privilège de discourir avec le DIeu.

Il y a de cela près de 1000 ans, des hommes sont arrivés, ils ont été accueillis et on leur a enseigné le culte de Razell. Petit à petit ceux ci sont devenus nombreux, de plus en plus nombreux, jusqu'à représenter une certaine proportion de la population. Les prêtres qui dirigeaient le pays, ne s'occupaient que de religion, et ne perçurent pas le mécontentement croissant, et les tensions qui naissaient. Il y a 900 ans, une guerre a eu lieu, entre les elfes noirs et les hommes. Les hommes revendiquaient une part du pouvoir décisionnel, que les elfes leur refusaient. La guerre dura longtemps, plus qu'une vie d'homme, quand on arriva enfin à un accord. Le pays ne serait plus dirigé directement par un prêtre. Mais par un pontife, le pontife serait un elfe noir, la charge se transmettant de père en fils ou à défaut, en fille, et ne pouvant se transmettre autrement. En cas de déshérance, le Dieu se chargerait de désigner la nouvelle famille élue, comme il l'avait fait en ce temps là. Le pontife serait assisté par deux personnes: le chancelier, issu de la population humaine, et le grand maître du temple, lui même présidant le conseil des maîtres du temple, au nombre de 7. Le conseil des maîtres, ainsi que son grand maître, est constitué d'elfes noirs. Ceux ci détiennent en effet la majeure partie des richesses et du pouvoir. Encore maintenant bien qu'ils représentent une faible part de la population (aux alentours de 10%), ils détiennent encore 95% des richesses, et le pouvoir étant entre les mains du pontife, qui a un pouvoir absolu, ce sont les elfes qui dominent.

La Théocratie vécut dans la paix de Dieu et la richesse pendant longtemps après la trêve de Barhodil, qui réconcilia les hommes et les elfes, en 396 du calendrier Elwenien. Le pontife détient le pouvoir absolu sur la théocratie. Le pontife initial, Paladur, avait été désigné par Razell lui même, c'est la dernière apparition publique connue du Dieu, devant une foule massée sur l'esplanade sacrée, là où il était apparu pour la première fois. Le Dieu détermina lui même les règles régissant le pouvoir en Théocratie. Paladur fut un bon Pontife, il dirigea son peuple fermement, sans distinction de race, visant à le guider vers la lumière de Razell, mais s'occupant aussi des affaires temporelles. En 397 il décida que pour maintenir l'ordre établi il serait bon d'acheter des golems. Il procéda donc ainsi, et paya une vraie fortune pour acquérir les golems qui défendent toujours Razell, il n'y en a pas beaucoup, 2 à chacune des 3 portes de la ville, 3 sur le port, et 10 sur l'esplanade sacrée, de chaque côté. La théocratie est également défendue par le dragon de Paladur, le dracosire l'avait choisi alors que Paladur parcourait le monde pour acquérir sagesse et expérience. A la mort de Paladur le dragon qui se nommait Pélinor choisit de rester et de poursuivre l'oeuvre de son ami, en protégeant la théocratie et la lignée de Paladur. De Paladur il avait hérité un certain sadisme. En effet Paladur aimait à torturer, dans les sous-sols du palais, aménagé pour qu'il puisse satisfaire à sa passion en toute discrétion. Pour bien marquer la séparation qui existait désormais entre spirituel et temporel, il fit raser l'ancien temple de bois, qui était au centre de l'esplanade. Au lieu de cela il fit construire sur la gauche le plus majestueux temple qu'on put imaginer, et en face, de l'autre côté de l'esplanade, il fit construire le palais pontifical, tout aussi imposant de par ses dimensions, mais au style extérieur un peu plus pauvre, en marque d'humilité envers le Dieu Razell. Paladur aimant le luxe, il avait tout de même fait aménager l'intérieur de manière aussi excellente que l'intérieur du temple, mais seuls le personnel et la cour Razellienne ont le droit d'entrer. Au fond de l'esplanade il a fait placer les boutiques des meilleurs orfèvres. Paladur admirait le travail manuel bien fait, c'est pour cela qu'il offrit cette place de choix aux plus talentueux des hommes, encore aujourd'hui, on peut trouver là la meilleure forge du monde connu. Il fit paver le sol de l'esplanade, et, alors que jusqu'à présent il fallait escalader un vague escalier de pierre, il fit construire un splendide escalier monumental, en marbre pour accéder à l'esplanade. C'est lui qui donna à l'esplanade son apparence actuelle. Paladur s'activait énormément pour la Théocratie, cela finit par ruiner sa santé, il s'éteint en 453, à l'âge de 398 ans, assez jeune pour un être de sa race.

Paladur n'avait pas eu de fils, sa fille Pérodile lui succéda donc, elle régna jusqu'en 683. Son règne fut très apprécié, elle maintint la paix et poursuivit l'œuvre de son père, en terminant son projet de réforme de la cité, une cité dont l'architecture toute entière serait grandiose, et montrerait la force et la puissance. Une architecture qui montrerait bien l'ordre de la cité, son organisation. Cette architecture faite de cercles concentriques, reliés entre eux par de larges avenues en pente, convergeant toutes vers le cercle central, au pied des remparts qui forment l'esplanade sacrée, cercle au sud duquel se trouve l'escalier monumental bâti par son père. Plus vous êtes au centre de la cité, plus ce sont des quartiers riches, plus ils sont élevés, la cité toute entière étant bâtie sur l'éperon rocheux, dont l'inclinaison va crescendo, jusqu'à cette esplanade sacrée tant révérée, qui culmine au sommet de la cité avec ses imposants bâtiments.

A Pérodile succéda Perdavon (prononcez Perdavone) son fils. Il eut un règne plus tumultueux, le pouvoir ne l'intéressait pas trop, il en confiait de larges parts à son chancelier, qui peu à peu prit le pas sur celui qui devait être son égal: le grand maître du temple. Perdavon se perdait en libations sans fin, la cour de la théocratie n'était plus que fêtes, beuveries, et ripailles. En revanche le protocole avait été renforcé, à croire que désormais on vénérait le pontife et plus Razell. Perdavon menait une vie dissolue, il avait eu, il y'a 120 ans de cela un fils, dont il avait longtemps caché l'existence. Pour finir il avait révélé l'existence de ce fils, mais avait tu son nom. Il l'avait fait rentrer anonymement à la cour, et personne ne savait qui il était, sauf bien entendu Perdavon lui même, et son chancelier ainsi que le grand maître du temple, qui lui même avait révélé l'information aux maîtres du temple. Néanmoins l'identité du fils caché devait rester secrète et n'être révélée qu'à la mort de Perdavon, pour que son fils puisse lui succéder. Il y a un an Perdavon fut assassiné, on ne sut pas par qui, seulement que l'assassin avait été arrêté et qu'il s'était enfuit depuis, rejoignant apparemment les terres d'Elwen. Le chancelier en profita, il vit là l'occasion de s'emparer du pouvoir et le fit. Il ne révéla pas comme il devait le faire le nom du fils caché de Perdavon. Et il réussit à faire pression sur le grand maître, qui répondait au nom de Galatase, pour que celui ci ne révèle rien non plus. Il prétendit que le fils devait se présenter lui même, ce qui était problématique, celui ci ignorant vraissemblablement qui était son père. En attendant le chancelier, un être vil du nom de Théoniclès dirige la cité d'une main de fer, de crainte que le fils caché, qui a entretemps disparu de la cour, sans doute avec l'aide des maîtres du temple, ne ressurgisse et ne revendique son trône, qu'il serait forcé de lui donner, Théoniclès a introduit une loi qui s'apparente à la loi martiale. Des gardes inspectent toutes les entrées et les sorties dans la cité, chaque port est surveillé, les portes de la ville sont richement pourvues en gardes qui inspectent tout ce qui entre. On n'entre qu'avec un laissez passer, signé par le chancelier lui même, ceux ci ne sont donnés qu'avec parcimonie, notamment aux paysans des environs qui approvisionnent la cité. On en donne aussi aux quelques navires marchands qui commercent encore avec la cité. La Confrérie des frères jurés, équivalent de la guilde des assassins que l'on trouve en Elwen, a pris le contrôle de la cité, elle est associée avec le chancelier, et depuis l'assassinat du pontife, la Confrérie, que la plupart tiennent pour responsable est extrêmement crainte.

Quel héros pourra rendre son Pontife légitime à la Théocratie, et y ramener la paix? Nul ne le sait, mais tout le peuple l'espère et prie Razell pour qu'on lui rende son souverain.

Plus tard, Perceval, le fils caché, est ramené en Théocratie par un prêtre, il se fait alors reconnaître en pleine salle du trône, les nobles lui font allégeance, Théoniclès est tué par Pélinor. Perceval se met alors en quête du corps de son père, aidé de quelques aventuriers il le trouve et valide ainsi son accession au trône, il publie une série de lois, les décrétales, fixant les règles pour la Théocratie, mais disparaît mystérieusement peu après. Pélinor assure la régence en attendant la majorité du fils de Perceval, lequel est caché. Les grandes familles complotent en secret pour s'emparer du pouvoir que Pélinor a la charge de préserver pour pouvoir le léguer.
Modifié en dernier par Perceval le Mer 23 Mar 2016 14:02, modifié 1 fois.



Avatar du membre
Perceval
Arquen Arcadia
Messages : 1488
Enregistré le : Mer 16 Sep 2015 18:18
En ligne/Hors ligne : Hors ligne
Localisation : DCD//MJ
pv : 55
pm : 20
caracteristiques : C: 50
T: 20
D: 40
I:40
competences : Arts Noirs
Baratin
Coup Précis
Coup Sournois
Crochetage
Dague +5
Evasion
capacites : Charme Elfique +10 I
Habileté Elfique +3 D
Nyctalopie
Ouïe Fine
equipements : Dague
2 Dagues AG
Stylet +3 C
Cape noire avec capuche
Corne d'écoute
Gourde
Grappin avec corde de 25 toises
Pince
Diamant
Pince de dentiste
Lot de scalpels de tailles multiples
Pointe à dessertir
Outils de crochetage améliorés ( +5 D)
Masque à gaz
Boules soporifiques
Race : Elfe
Classes : Roublard

Re: Histoire de la Théocratie

Messagepar Perceval » Mer 18 Mai 2016 17:27

Dispositions pratiques;

Population de l'île: Aux alentours de 10.000 âmes, dont 6.000 dans la Cité de Razell, le reste étant réparti dans une douzaine de villages et petits bourgs. Population essentiellement humaine, le pouvoir étant aux mains d'une minorité d'elfes noirs, soit une trentaine de familles, pour un total d'environ 300 individus.

Armée: 2.500 Hommes répartis comme suit:
1.250 Hallebardiers/piquiers (ils s'adaptent selon les circonstances, utilisant la pique en formation, et la Hallebarde en individuel). Uniforme: Tunique rouge, pantalon blanc, cuirasse et morion.
500 Fusiliers: utilisant des fusils à silex. Uniforme: Tunique blanche, pantalon rouge.
500 Sous-Officiers (400) et Officiers (100): Les cadres de l'armée, se battent à l'épée. Uniforme: Tunique et pantalons blancs, liseré argenté pour les sous-officiers, doré pour les officiers. Cuirasse et morion.
200 cavaliers légers: Disposent d'un cheval, se battent à l'épée (rapière), et disposent également d'une paire de pistolets à la ceinture. Uniforme: Tunique et pantalons rouges. Cuirasse en cuir.
50 Cavaliers lourds: Des Chevaliers, combattants d'élite, se battent principalement à la lance sur des chevaux caparaçonnés, ils portent une armure de plate lourde. S'ils se retrouvent à terre ils se battent au moyen d'une épée longue de Schongauer. (dont voici une image pour ceux qui ne connaitraient pas: http://www.medievalists.net/wp-content/ ... -1485.jpeg)
Le financement de l'armée s'élève à 140.000 POs par jour

A part de l'armée se trouve la garde pontificale, elle reste au palais ou en compagnie du pontife/régent et est constituée de 60 nobles, triés sur le volet pour leurs capacités d'épéistes. Ils utilisent la Schongauer et portent des tenues blanches et bleues, ils sont facilement reconnaissables à leur cape de velours bleue, ornée d'une grande croix brodée d'argent

Flotte: Une quarantaine de navires marchands, détenus par les grandes familles, mais saisissables par l'état. Egalement une dizaine de navires de guerre, lourds, lents, mais puissants, le plus beau d'entre eux, le Soleil Royal, servant également de navire d'apparat pour les déplacement du pontife.

Magie: Pas de source de magie à Razell, donc pas de magie, ni pour les occupants, ni pour ceux qui s'y rendent au delà de leurs PM à l'arrivée, à moins qu'ils ne disposent d'une source de magie avec eux...Il y a un tout petit peu de magie, prise dans la faune et la flore, et le grand maître du temple est un mage reconnu, il utilise des cristaux magiques pour puiser la magie nécessaire. Un sorcier présent à Razell peut ramener à la vie les nécessiteux.

Economie: Razell utilise des pièces d'or différentes de celles d'Elwen, même si la plupart des commerçants accepteront sans problème ces dernières. La PO razelienne vaut 1.2 PO elwenienne. La vie est globalement plus chère à Razell, en effet pour financer son armée, sa flotte, et sa grande magnificence l'état a placé un impôt, la TVA sur chaque objet vendu ou acheté dans le royaume, l'état prélève également une part des recettes commerciales, et il y a un impôt sur la personne, la taille. L'île est très riche et tire sa richesse du commerce qu'elle fait, des mines d'or et de pierres précieuses (principalement des rubis mais d'autres également), et de la soie.

Divers: la Théocratie est en avance sur Elwen, elle se situerait plutôt au niveau de la renaissance, ce que l'on peut voir notamment dans les décors des bâtiments officiel, une forte présence artistique, et l'évolution de l'armement. Néanmoins la Théocratie reste très essentiellement pacifique, elle ne dispose d'une armée que pour se défendre. La plupart des forteresses de l'île, dont la principale, ArenHall, équivalent pour la Théocratie du gouffre de Helm du Rohan, sont dotées de balistes permettant un tir à distance et surtout à l'abri du fort. Pareils dispositifs sont également présents sur les tours de la cité, et dans les phares qui gardent l'entrée du port.


Sujet remonté par Perceval le Mer 18 Mai 2016 17:27.


Retourner vers « L'Empire d'Occident »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

cron

Fashion Roll, l'illumination de votre roller by Proto vous propose des roues de roller à led, lacets à led... rendez vous sur le site https://www.fashionroll.fr