Page 1 sur 2

Les Terres Humaines

Posté : Sam 31 Mar 2018 21:14
par La Conteuse
Dans sa lutte contre les agents d'Azuria qui s'infiltrent en Arcadia, le roi envoie des Bellipaga humains dans les contrées Humaines de Ménnevales.
Mais il arrive aussi qu'à la demande du Roi de Ménneval quand ses territoires se soulèvent le Roi d'Arcadia lui envoie un Bellipaga pour rappeler aux humains du coin qu'ils sont sous sa juridiction.

Le Bellipaga est alors en mission pour le Roi.

Ainsi en est-il de Clem qui se retrouve sur la route à pieds allant au côté de marchands sur la route de Ménneval.

Re: Les Terres Humaines

Posté : Mar 3 Avr 2018 15:28
par Clem
Voilà déjà un moment qu'il marchait à côte de ce gros bonhomme, à l'humour douteux et l'alimentation questionable. N'en pouvant plus d'entendre cette histoire sordide à propos de son "cousin qui a tenu tout seul contre mille démons pendant un mois !", il s'empressa de quitter son compagnon de route à la vue de la cité. Ou de la bourgade, question de point de vue.
Il se rendit ainsi très vite chez le Roi afin d'éclaircir un peu son obscur ordre de mission. Quels héritiers? Quelle discorde?...

Re: Les Terres Humaines

Posté : Dim 22 Avr 2018 13:50
par La Conteuse
Clem était pressé d'arriver, les marchands lents et blagueur n'aidait pas à économiser sa patience, sortis de l'épaisse forêt qui entourait Elwen il se trouvait maintenant toujours sur la route mais entouré de champs fraîchement ensemencés où pointait déjà quelques feuilles d'herbes, à l'horizon se découpant sur la chaîne de montagne qui s'étirait vers l'ouest une place forte entourée de murailles et de maisons plus communes signalait la Cité humaine. Entre deux champs une barrière avait été placée sur la route et deux gardes à la livrée Ménnevalienne jouaient aux cartes sur le bas côté de gauche. Voyant Clem arriver à eux sur la route ils se lèvent braquent leurs armes.

Halte là Aventurier ! Qui es-tu que viens-tu faire en nos contrées ? Demande celui qui semble le plus âgé.

Re: Les Terres Humaines

Posté : Mar 24 Avr 2018 16:05
par Clem
Il s'avança jusqu'à eux tranquillement, montrant son ordre de mission. Il espérait alors secrètement que ces gardes ne poseraient pas trop de problèmes, ne souhaitant pas faire une arrivée trop sangl.. bruyante en ville.
Clem, je suis en mission pour le compte de la guilde des guerriers.

Re: Les Terres Humaines

Posté : Lun 14 Mai 2018 22:40
par La Conteuse
Le papier fut lu sans y toucher. Clem voyait les yeux du garde suivre les lignes et son regard changeant en se posant sur le cachet confirma l'impression du bellipaga, ce garde ne savait pas lire ou très mal, c'était assez courant chez les humains de trouver des illettrés, pourtant toutes les parties du royaume bénéficiaient d'un accès illimité aux savoirs, mais les contrées humaines se différenciaient car la population ne pouvait espérer s'instruire efficacement en raison des charges que les plus vieilles familles mettaient sur le dos des jeunes du peuple et des guerres incessantes que se faisaient les seigneurs. Ainsi il n'était pas rare de rencontrer un illettré dans les contrées humaines.

-" C'est bon vous pouvez circuler."

Re: Les Terres Humaines

Posté : Ven 18 Mai 2018 22:16
par Clem
Il soupira. Il y avait vraiment besoin de changement dans ce monde. Cependant, il n'avait pas encore les moyens de faire bouger les choses. Mais ce n'était qu'une question de temps. Pour le moment, il devrait se contenter de jouer le jeu.
Je cherche le Duc de Ménneval, vous savez où je peux le trouver ? leur demanda-t-il. Reprenant en main sa tablette il la reparcourra pour une énième fois.

Re: Les Terres Humaines

Posté : Lun 21 Mai 2018 22:20
par La Conteuse
La tablette ne précisait pas d'affectation autre ni rien de plus que ce qu'il y avait depuis le début. Il devait se présenter au Duc pour pouvoir commencer ce pour quoi il avait signé.

Vous allez croiser deux villages avant la ville de Ménneval, là-bas vous vous présentez au chef de la garde il vous dira comment faire pour avoir une audience.

Dit le soldat en le saluant.

Re: Les Terres Humaines

Posté : Lun 28 Mai 2018 19:35
par Clem
Il retourna son salut à ce brave homme et continua tranquillement sa route jusqu'à Menneval, tant que l'heure le lui permettait. Après tout, il n'allait pas non plus marcher de nuit. Un peu d'effort, certes, mais pas trop non plus. C'est donc ainsi qu'il continua son petit bonhomme de chemin, sifflotant un air bien de chez lui, espérant atteindre la ville en tant que telle avant la nuit.

Re: Les Terres Humaines

Posté : Mer 6 Juin 2018 18:33
par La Conteuse
La ville se trouvait encore à quelques pas de là, pourtant elle grandissait et quand la pénombre s'étendit sur la route elle était proche, mais pas assez pour y passer la nuit, il constata qu'elle faisait la même taille qu'Elwen peu s'en fallait si l'on comptait les maisons qui entouraient la ville. Là la route l'avait conduit à une sorte de pré-bourg
les ouvriers rentraient chez eux, quelques désœuvrés, rares il est vrai, se dirigeaient vers une grande maison lumineuse et agitée. La route traversait l'ensemble de maison et poursuivait sa course jusqu'à la ville, à porté de regard il n'y avait plus de champs.

Re: Les Terres Humaines

Posté : Sam 16 Juin 2018 00:04
par Clem
Il n'allait de toute façon pas marcher en pleine nuit et rater une arrivée avec le soleil au dessus de la ville (ou dans le dos, à vrai dire, à ce stade de l'aventure, son humble narrateur ne savait plus où se situait la grande cité de Ménneval, à l'orthographe si particulière). Et puis les portes de la ville seraient sûrement fermées. Et cette maison l'intriguait, même s'il s'agissait probablement d'une auberge, ou d'une variante plus... cavalière? Quoi qu'il en soit il comptait y passer la nuit si cela s’avérait possible et s'y rendait donc d'un pas tranquille, jetant un œil à l'allure de ces "désœuvrés".