Page 1 sur 17

[RP] La dame noire ou La haine d'un père

Posté : Jeu 3 Nov 2016 01:15
par Perceval
A dernierbourg, dans l'auberge, une annonce indique qu'un commerçant de la région recherche une ou plusieurs personnes pour effectuer pour son compte et contre rétribution la traque de criminels dont il souhaite le décès.

Re: [RP] La dame noire ou La haine d'un père

Posté : Ven 4 Nov 2016 14:57
par Daemon
Dans le village à la croisée des chemins menant à trois villes différentes, Daemon arracha l'annonce et s'installa à la taverne locale pour la détailler. Quels étaient ces criminels à traquer, où ont-ils été vu pour la dernière fois. Combien la mission payait aussi.

Re: [RP] La dame noire ou La haine d'un père

Posté : Ven 4 Nov 2016 16:54
par Perceval
Près de la chaleur réconfortante d'un âtre rougeoyant, le prince peut lire plus en détail et à son aise l'annonce, tandis que sur la table auprès de lui se trouve un verre de vin chaud, les soirées ne sont pas encore aussi froides qu'en hiver mais le temps se rafraîchit néanmoins...

Le sieur Dangeau, drapier de son état, tenant négoce au 7 rue du trépied à Dernierbourg, a eu à se plaindre des actions mauvaises de personnes de son entourage proche. Ces personnes ont voulu abuser des liens qui les unissaient à lui pour le tromper et lui voler son bien, en conséquence de quoi il les poursuit d'une juste ire et offre la somme de 500 pièces d'or à celui ou celle qui lui livrera les têtes des perfides.

Re: [RP] La dame noire ou La haine d'un père

Posté : Ven 4 Nov 2016 16:58
par Daemon
Il soupira et plia le papier avant de le ranger à sa ceinture. Il se releva, sans toucher à son verre et quitta la taverne. Dehors, il chercha cette "rue du trépied" puis le numéro 7. Quand ce fut fait, il toqua à la porte. Et peu lui importait l'heure.

Re: [RP] La dame noire ou La haine d'un père

Posté : Ven 4 Nov 2016 17:03
par Perceval
La deuxième rue à droite de l'artère principale t'es renseignée, tu trouves facilement la grosse maison que jouxte un entrepôt, sans doute lieu de stockage de la marchandise. En réponse à ton tambourinage la porte s'ouvre, découvrant une soubrette âgée d'une petite quarantaine d'année, les longs cheveux châtains attachés en chignon retenu par une épingle

Oui? Monsieur désire? Si c'est pour acheter du drap il faudra revenir demain, il est trop tard pour cela...

Re: [RP] La dame noire ou La haine d'un père

Posté : Ven 4 Nov 2016 17:09
par Daemon
"Non merci je n'ai besoin de draps."

*De qualité douteuse.*

"Je viens pour l'annonce, cette histoire d'abus de confiance, tout ça...Parlez moi en donc. Et pas dehors de préférence."

Re: [RP] La dame noire ou La haine d'un père

Posté : Ven 4 Nov 2016 17:14
par Perceval
Ah euh désolée mais c'est avec Monsieur qu'il faut parler de ça, moi je ne suis qu'une simple domestique, entrez et installez vous, je vais le chercher

Elle te fait entrer et t'amène dans un salon luxueusement décoré où crépite un feu de cheminée. Des fauteuil sont placés au centre de la pièce, autour d'une table basse en chêne.

Re: [RP] La dame noire ou La haine d'un père

Posté : Ven 4 Nov 2016 17:39
par Daemon
Il acquiesça et, dans le salon, se plaça face au feu, accroupi, s'amusant à approcher sa main des flammes, bien que sachant pertinemment qu'elles étaient incapables de lui causer la moindre brûlure. Pas même une simple douleur. Seulement une chaleur réconfortante. Et il attendit.

Re: [RP] La dame noire ou La haine d'un père

Posté : Ven 4 Nov 2016 18:02
par Perceval
Quelques minutes à peine furent nécessaire avant qu'apparaisse un homme âgé, à l'air maladif, vêtu d'une robe de chambre de sinople, chaude et douillette. Il est suivi par une femme, jeune, vêtue quant à elle d'un simple déshabillé de mousseline blanche, l'homme s'assied dans un canapé et t'invite à prendre place dans un fauteuil, tandis que la femme s'installe à ses côtés, appuyant sa main sur la cuisse de l'homme

Bonsoir, vous venez donc pour l'annonce...

Re: [RP] La dame noire ou La haine d'un père

Posté : Ven 4 Nov 2016 18:25
par Daemon
Il se redressa à l'arrivée des hôtes et salua d'un mouvement de tête.

"En effet. De quoi s'agit-il précisément ?

Il plissa les yeux, soulignant bien à quel point les détails avaient de l'importance.