Page 1 sur 11

La croquandise hivernale

Posté : Sam 24 Déc 2016 15:49
par Crocs
Une histoire sordide resurgit en ces temps froids et sombres, alors que la neige dégringole sur la cité, on raconte que Crocs le loup noir aurait retourner sa veste, de nouveaux meurtres, de nouvelles victimes déchiquetées à qui il manque des bouts. Ce n'est pas la première fois, et même s'il a déjà été innocenté, les mêmes personnes qui lui confiaient leurs enfants les yeux fermés pour jouer dans la neige maudissent désormais le jour de sa naissance.
Il est une différence notable cette fois ci, le Gurauk ne s'est pas rendu à la garde et personne ne l'a vu depuis de la boucherie.

Le chef de garde n'est pas dupe, on ne met pas trois fois le même crime sur le dos de la même personne en s'attendant à ce que ça marche, mais dans le doute il cherche une équipe pour enquêter et accessoirement retrouver Crocs. C'est dans cette optique qu'il a fait placarder une annonce dans tout le royaume.

Re: La croquandise hivernale

Posté : Dim 25 Déc 2016 01:58
par Sieglinde
*Crocs? N'est-ce pas le fiancé de Mayumi? Ca doit être une erreur, je dois enquêter moi même pour trouver la vérité et le disculper*

Je regarde l'affiche plus en détail pour vérifier s'il n'y a pas d'information utile dessus

Re: La croquandise hivernale

Posté : Dim 25 Déc 2016 23:15
par Crocs
L'affiche prie les aventuriers disponibles de se rendre à la tour droite de la porte d'Ulim. Un certain Sergent Manoc les y attends.

Re: La croquandise hivernale

Posté : Lun 26 Déc 2016 01:55
par Sieglinde
Je prend l'affiche et me dirige vers le nord de la Cité, vers la caserne que la porte d'Ulim borde, je longe les remparts de la caserne sur la droite pour arriver à la tour et me présente à la tour, munie d'une des affiches

Re: La croquandise hivernale

Posté : Lun 26 Déc 2016 10:46
par Syvalya
Elle connait mal cette ville c'est donc aprés avoir du demander son chemin á plusieurs reprise qu'elle y parvient. Du regard elle cherche un homme d'arme que les autres gardes ou guerriers saluent.

Re: La croquandise hivernale

Posté : Lun 26 Déc 2016 10:58
par Mira
Après avoir lu l'annonce je suis indignée qu'on accuse encore une fois Crocs mon ami d'un telle forfait ,si il l'avait fait il se serait déjà rendu à la garde....il faut que jessaye de tirer cela au clair .je me rends donc à la tour droite de la porte d' Ulim pour rencontrer le sergent Manoc ...En arrivant je vois Sieglinde et une autre personne qui semble chercher le sergent, je m'approche et les salue.

Bonjour, vous savez ou est le sergent Manoc?

Re: La croquandise hivernale

Posté : Lun 26 Déc 2016 13:03
par Crocs
Il y a deux garde à la grande porte et un jeune sans uniforme tenant une lance devant la guérite de la tour droite.
Une patrouille passe la porte d'Ulim et s'arrête pour échanger quelques mots avec un officier ou il est question d'un esprit blanc très au nord.
Un orc assez âgé est assis sur un banc et observe la tour en se frottant la tête.
Plusieurs enfants se font gronder par un elfe pour qu'ils ne restent pas dehors, il leur parle du méchant Crocs, les petits n'ont as l'air de le croire mais ne sont pas rassurés non plus.
Des petits flocons commencent a tomber tout doucement du ciel encore clair.

Que faites vous ?

Re: La croquandise hivernale

Posté : Mar 27 Déc 2016 04:59
par Sieglinde
La patrouille et l'officier me semblent intéressant, je tâche donc de les écouter tout en m'approchant d'eux et j'attend qu'ils aient fini leur discussion pour aller vers l'officier et lui monter l'affiche en expliquant que je viens tâcher d'en savoir plus. En attendant j'en profite pour saluer amicalement Mira

Re: La croquandise hivernale

Posté : Mar 27 Déc 2016 22:06
par Mira
je me retourne vers la personne qui semble chercher quelqu'un et lui demande


Bonjours,je m'appelle Mira,vous rechercher quelqu'un ? et elle (en me tournant vers sieglinde) elle s'appelle Sieglinde.

Re: La croquandise hivernale

Posté : Jeu 29 Déc 2016 00:07
par Crocs
La patrouille explique juste à son supérieur que pendant la ronde à l’extérieur des murailles, deux des soldats ont aperçu une forme blanche filer vers le nord, l'un d'eux prétends que c'est un esprit de l'hiver et qu'il revient tout les ans pour aller très au nord, comme une sorte de pélerinage.
Le temps que Sieg montre l'affiche, la patrouille est partie pour une ronde dans la ville.
Le sergent te dit qu'il n'est pas Manoc et t'indique d'un ton guindé que la porte sus nommée est là.

L'orc (je suppose que c'est lui que tu décrit Mira) remercie Mira mais répond qu'il ne cherche personne, qu'il se repose un moment pour profiter de la vue des flocons de neiges, sans qu'elle puisse dire pourquoi, cet orc dérange Mira, assez pour que sa queue balance contre son gré.

Sylvava peut voir une femme en armure échanger avec un gradé tandis qu'une félis discute avec un vieil orc, assit sur un banc, la tête levée.