Page 1 sur 4

Aynüu et Kinok

Posté : Lun 29 Aoû 2016 17:50
par Aynüu
Eh bien, nous y sommes ! Tout de même, j’aurais préféré arriver avant l’aube…

Avec ton sens de l’orientation, c’est un miracle que nous y soyons parvenus avant le solstice hivernal… Voila ce qui arrive quand on ne sort jamais de chez soi, combien de fois sommes nous passés devant ce vieux chêne déjà ? répondit d’une voix sarcastique le renard à ses côtés.

La mine espiègle, elle se tourna vers son compagnon :
Peut être devrions nous attendre la nuit, afin de cartographier les lieux une fois ses occupants assoupis ? La Cité semble bien plus grande que la Caravane d’Eté au complet ! Et ses murs si hauts…Et puis ainsi, si un repli stratégique s’impose…

Bonne idée, je ne suis pas pressé de me retrouver cerné par tous ces inconnus.

La jeune femme porta de nouveau son regard sur les murs de la cité que l’aurore naissante réchauffait doucement.
Elle éclata de rire.


Je rigole ! On n’a pas fait toute cette route pour rester plantés là comme deux imbéciles.

Elle reprit sa progression en direction de l’entrée principale, et ajouta sans se retourner :

Kinok, si tu veux rentrer chez nous tu connais le chemin…non ?

Serrant la gueule, le renard lui emboita le pas.

Re: Aynüu et Kinok

Posté : Lun 29 Aoû 2016 18:06
par Hakure
A l'entrée de la cité, près de la porte, regardant les entrées, une très jeune elfe noire, extrêmement belle, vêtue d'une robe de soie grège ornée de rubans innombrables, de fleurs et de dentelles. Elle s'abrite du soleil sous une ombrelle.

Re: Aynüu et Kinok

Posté : Mar 30 Aoû 2016 01:24
par Aynüu
Arrivant aux abords de la cité, Aynüu ne peut retenir un cri d’admiration devant l’architecture des huttes de ces gens de la ville. Les rues étaient encore calmes mais déjà les premiers marchands installaient leurs étales, les volets s’ouvraient un à un sur des visages encore ensommeillés et des échos de voix lointaines lui parvenaient. Doucement, la ville reprenait vie.
L’attention d’Aynüu tomba alors sur une créature d’une étrange beauté. Son accoutrement fastueux la fit d’abord sourire et attisa sa curiosité. Puis elle se regarda elle-même: Haute d’à peine 5 pieds, plantureuse, les cheveux noirs tressés plus pour une question de praticité que par soucis esthetique, vêtue de peaux de divers animaux, et sentant les bois (entre autres…), elle ne se fondait pas vraiment dans le décor non plus. Se sentant d’un coup grossièrement taillée à côté de cette délicate apparition et ne connaissant que très peu de choses en matière de protocole, elle hésita. Comme lisant dans ses pensées, le renard renchérit :


*Eh, ce n’est pas parce que c’est la première que tu rencontres qu’il faut te précipiter, as-tu vu ? Elle se cache même des caresses du Soleil !! En te voyant débarquer avec ta peau tannée, tes tatouages tribaux sur le visage, tes cheveux en bataille et ton odeur de phoque indisposé…tu vas nous l’effaroucher. Observe d’abord, agit ensuite. Règle première du grand livre de la Survie Dans le Monde Civilisé…à moins que ce ne soit « dire bonjour »… arf je ne sais plus.*

Reconnaissant que dès a présent la méfiance était de mise, c’est très maladroitement qu’Aynüu fit mine de passer son chemin en comptant les pavés sous ses pieds. Une vieille comptine au bout des lèvres.

Re: Aynüu et Kinok

Posté : Mar 30 Aoû 2016 14:39
par Hakure
Entendant réciter une comptine, et apercevant un personnage à l'allure singulière, l'elfe qui semblait jusqu'alors s'ennuyer, s'approche de la nouvelle venue

Bonjour, vous chantez remarquablement bien, je chante moi aussi, Mme de Polignac me demandait sans cesse de lui chanter des odes, car elle trouvait ma voix fort agréable, cela durait toute la soirée et à la fin j'en avais pratiquement le souffle coupé hihi...

Re: Aynüu et Kinok

Posté : Mar 30 Aoû 2016 15:17
par Aynüu
Bonjour !! c’est ça ! tu vois je le savais ! Règle deux : le vouvoiement glissa Kinok

Aynüu resta pantoise quelques instants devant tant de jovialité.

*Se cacher d’Akycha ne l’empêche apparemment pas d’être chaleureuse !*
Cette pensée la rasséréna.

-Mère Polignac était une sage de to..de votre village ? Vous parlez d’elle au passé…

Re: Aynüu et Kinok

Posté : Mar 30 Aoû 2016 15:43
par Hakure
L'elfe pouffe en couvrant sa bouche de sa blanche main aux doigts longs et fins

Hihi, certes non, simplement je viens d'un pays lointain, et n'ai donc plus l'occasion de fréquenter mes amies de naguère, voilà pourquoi je parle d'elle au passé. Et parler de village pour qualifier la ville de Razell me semble un peu réducteur, avec ses 6.000 habitants cela ferait ma foi un fort gros village hihi...Et vous même d'où venez vous?

Re: Aynüu et Kinok

Posté : Mar 30 Aoû 2016 16:48
par Aynüu
Aynüu secoua la tête et fit tinter les coquillages pris dans ses cheveux, afin d’être sure qu’elle ne rêvait pas.

-Par Sedna! 6000 habitants…

Elle regarda ses dix doigts et tenta de les multiplier par 600… Ce qui ne fut pas très parlant.

Et bien …ça fait du monde ! fit elle ne sachant comment cacher son ignorance.

Nous nous venons de… de par là . Dit elle en désignant le Nord.
Il faut continuer jusqu'à ce qu’il n’y ai plus d’elfes et que la terre se fasse neige sous tes pieds.

Elle resta silencieuse quelques instants avant que la curiosité ne l’enflamme pour de bon :

Vivez-vous ici depuis longtemps ? Votre clan ne vous manque t’il pas ? Êtes-vous seule dans cette grande Cité ? Avez-vous rencontré le Roi ? y a-t-il un endroit assez grand où toute cette ville se réunie pour échanger les nouvelles, fêter les Dieux et troquer les marchandises ?

Re: Aynüu et Kinok

Posté : Mar 30 Aoû 2016 17:17
par Hakure
Un peu dépassée l'elfe répond avec un calme olympien, contrastant avec l'agitation de son interlocutrice

J'habite ici depuis un mois à peu près. Ma famille me manque bien sur. Non il y a plusieurs personnes dans la Cité. Je n'ai point encore eu l'honneur de fréquenter le Roy mais ça ne saurait tarder. Il y a une esplanade des temples pour les dieux, et de nombreuses boutiques pour le commerce. Est-ce là tout ce que vous vouliez savoir? Par ailleurs je me nomme Jeanne-Antoinette Poisson Le Normant d'Etiolles, Marquise de Pompadour, et vous quel est l'adorable nom que vous ont donné vos parents?

Re: Aynüu et Kinok

Posté : Mar 30 Aoû 2016 17:42
par Aynüu
Aynüu resta pensive, rumniant ces nouvelles informations.

*Ainsi la Cité est si vaste qu’il y a un e place pour chaque choses…Comment m’a t’elle dit son nom déjà ? Poisson ? Incroyable ! Sedna la mise sur ma route ! Quel honneur lui à fait le Chaman en lui octroyant ce nom vénérable ! Pourtant, Mer est bien loin d’ici pour reconnaitre un de ces enfants dans ces contrées lointaines… Le reste de son identité doit être liée à ces Ancêtres*.

Poisson, enchantée, que Mhara te guide ! Par sa volonté on me nomma Aynüu, ce qui signifie Ecume dans notre dialecte, et voila Kinok, mon Totem. D’un geste elle designa le renard gris à ses côtés.

En as-tu un toi même ou as-tu choisi de le laisser invisible aux yeux des hommes ?

Le renard garde le silence. Scrutateur.

Re: Aynüu et Kinok

Posté : Mar 30 Aoû 2016 17:46
par Hakure
Hmmm, tu viens de la campagne toi? Tu verras vite qu'ici les choses sont très....différentes. Non je n'ai pas d'animal de compagnie.