Page 1 sur 2

Clem

Posté : Jeu 4 Jan 2018 02:29
par Clem
La tradition familiale, dans les villages du désert, n'était pas pour encourager les départs. Les flammes oui. En effet, il avait du quitter précipitamment sa maison, en proie à un incendie étrange (d'aucun dirait divin) qui ravageait aussi les villages alentours. Emportant ce qu'il pût, il quitta son village natal, son petit monde, et s'enfuit le long de la large route menant à Elwen.
Enfin il arrivait au pied des imposantes murailles de la cité. Enfin plutôt devant ses portes. Il aurait fallu être idiot pour se trouver devant le mur. Ce qu'il n'était pas. Ou au moins l'espérait-il. Quoi qu'il en soit, son deuil derrière lui et le bois des portes devant sa vie recommençait enfin. Encore qu'il ne sut trop comment elle comptait reprendre.

Re: Clem

Posté : Jeu 4 Jan 2018 17:26
par La Conteuse
Le soir était bientôt là, le soleil descendant de cette journée d'hiver froide mais sans nuage n'éclairait plus assez pour dire de réchauffer le moindre lézard. Les arbres déjà avaient plongés le bas de la cité dans la pénombre et seules les tours brillaient fièrement se teintant de couleurs roses et violettes au gré des lignes du marbre blanc. Deux marchands poussaient leu âne et sa charrette pour qu'il accepte de franchir la porte.

Re: Clem

Posté : Jeu 4 Jan 2018 18:21
par Clem
C'était beau. Mais froid. Mais beau. Mais surtout froid. Et ces deux marchands encombraient l'entrée qui le mènerait tout droit à sa nouvelle vie. Ou au moins un lieu où passer la nuit.
Peut-être puis-je vous aider messieurs ? Vous semblez en difficulté... demandait-il en s'approchant, regardant rapidement s'il n'y avait pas une raison évidente à l'arrêt de l'âne, comme un frein bloqué ou quelque chose qui aurait pu l'effrayer.

Re: Clem

Posté : Jeu 4 Jan 2018 22:44
par La Conteuse
Devant l'âne était un félin de belle taille debout qui fixait les marchands. Ces derniers acceptèrent d'être aidés avec soulagment.

Re: Clem

Posté : Ven 5 Jan 2018 14:02
par Clem
S'approchant de ce qu'il considérait être un gros chat bipède, il essaya de repérer la présence d'armes, de marques distinctives (tatouages, uniforme...) sur celui-ci.
Je vous prie de bien vouloir m'excuser monsieur, auriez-vous l'amabilité de bien vous écarter du passage de l'âne?

Re: Clem

Posté : Sam 6 Jan 2018 00:03
par Harklak
Harklak revenait de sa chasse, un renard à l'épaule. Devant le spectacle de la charrette, il se proposait en renfort.

Un peu d'aide de ma part? Plus nombreux on y est, plus vite on dégagera le passage.

Re: Clem

Posté : Sam 6 Jan 2018 13:15
par La Conteuse
Les marchands acceptèrent de bonne grâce. L'âne refusant toujours d'avancer.
Le félis car s'en était un sans armes aux côtés et pour toute possession une boucle transperçant son oreille s'adressa à l'humain qui l’interpellait de la sorte :


Vous n'êtes pas si large, vous pouvez franchir la porte sans que je bouge. Quant aux marchands, eh bien s'ils veulent bien me dédommager de mon effort, j'aurais bonne humeur de recevoir quelques pièces dont ils ne seront pas délestés.

Un nain venait de se proposer lui aussi pour aider à dégager le passage et celui-ci était armé. Il avait l'air et les attributs d'un aventurier. Le félis n'avait pas encore vu qui parlait l'attelage lui encombrant la vue.

Re: Clem

Posté : Sam 6 Jan 2018 16:23
par Crocs
Le loup, sur cet entrefait, arrive de l’intérieur et tonne de sa grosse voix des mauvais jours.

"Mais c'est qu'on se prendrais pour la douane ici ! Ça fait un moment que je te cherche féliss !"

Re: Clem

Posté : Sam 6 Jan 2018 16:47
par La Conteuse
Le félis couche ses oreilles et part en courant vers le bois tout proche dans lequel il plonge.

Re: Clem

Posté : Sam 6 Jan 2018 21:05
par Clem
Tout aussi perdu que celui qui narre son histoire, Clem s'adressa aux marchands :
Que deviez-vous à ce félis messieurs ?
Se faisant, il salua rapidement le nain venu l'aider et passa devant la charrette du mieux qu'il le put afin de faire avancer l'âne qui, a priori, n'avait plus de raison de s'arrêter.